Du trafic de faux billets de banque par des élèves à Tiznit

Les éléments de la police judiciaire de Tiznit ont mis hors d’état de nuire trois faussaires (élèves) qui s’adonnaient au trafic de faux billets de banque de 200 DH. L’enquête préliminaire révèle que les trois mineurs ont transformé la chambre de l’un deux en un atelier de fabrication de faux billets en utilisant des équipements technologiques et traditionnels, rapporte Assabah.

Ce réseau a été démantelé suite à l’arrestation de l’un de ses membres. Celui-ci a tenté de payer avec un faux billet de 200 DH, mais le commerçant a découvert que le billet était falsifié. Il a appelé la police qui est arrivée sur les lieux pour interpeller le faussaire. Au commissariat, il a dénoncé ses deux complices qui ont été localisés puis interpellés. Lors d’une perquisition dans la maison des parents du chef de la bande, les enquêteurs ont procédé à la saisie de plusieurs équipements dont une imprimante et une solution spéciale de colle.

Sous la supervision du parquet général, une enquête a été ouverte pour déterminer le nombre des victimes, le montant des faux billets écoulés ainsi que d’éventuels complices de la bande des élèves. En attendant leur déferrement devant le procureur du roi près du tribunal de première instance de Tiznit, les mis en cause ont été soumis au contrôle judiciaire.

Du trafic de faux billets de banque par des élèves à Tiznit
loading...